Demande d'informations

* Mentions obligatoires

Découvrir Finotel2 en vidéo

Decouvrez la solution d'investissement Finotel2 et son partenaire le Groupe Hôtelier Maranatha ...

Le secteur de l'hôtellerie

L'hôtellerie est un modèle économique simple et rentable. Son marché progresse régulièrement et de façon pérenne, grâce une demande soutenue et une offre limitée...

Finotel Premium: Bilan

Clôturée fin juillet 2014, l’offre Finotel Premium a rencontré un grand succès dans sa collecte de fonds auprès des professionnels et du grand public. 

Le public est invité à lire le Prospectus visé par l'AMF le 24/09/2014 (Visa n°14-516) et notamment la rubrique "Facteurs de Risques" (Partie 1-section 4 et Partie 2-section 2 du Prospectus), en particulier les risques liés à l'activité de la société figurant section 4.1 du Prospectus (et ce compris le risque de dépendance à l'égard du Groupe Maranatha, les risques liés à la stratégie d'investissement, à l'éventuelle baisse de fréquentation des hôtels ou à l'absence d'exploitation de fonds de commerce par la société dans le passé), les risques liés à la société figurant section 4.2 du Prospectus (et ce compris les risques liés à la variabilité du capital et à la liquidité des investissements, les risques liés à la situation de contrôle de la société par l'associé commandité, les risques liés à sa forme sociale et à son mode de gouvernance). Le public est également invité à lire la rubrique "Mécanismes de sortie des associés commanditaires" figurant section 6.4 du Prospectus. Il appartient à chaque investisseur de vérifier l'intérêt de l'investissement au sein de Finotel2, société en commandite par actions à capital variable. Enfin, il existe des risques de perte possible, totale ou partielle, du capital investi dans Finotel2 par les souscripteurs en capital. La Société n'est pas en mesure de garantir la rentabilité de l'investissement et sa pérennité. Des exemplaires du Prospectus sont disponibles sans frais au siège social de Finotel2 SCA, sur le site internet www.finotel.fr ainsi que sur le site de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf.org).